Skip to content Skip to footer

L’ancien chef d’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo, a eu gain de cause. Après plusieurs demandes sans succès, il est finalement entré en possession de son passeport diplomatique, rapporte actualité ivoire. Cette nouvelle intervient une journée après que Laurent Gbagbo s’est rendu à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles pour faire la demande d’un passeport ordinaire, après avoir introduit plusieurs demandes infructueuses d’établissement d’un passeport diplomatique.

« En sa qualité d’ancien président de la République, il aurait pu bénéficier d’un passeport diplomatique, donc une demande a été faite en ce sens-là.», avait expliqué Habiba Touré, l’avocate de Laurent Gbagbo. Et compte tenu du silence gardé par les autorités ivoiriennes, notamment du ministre des Affaires étrangères, il s’est dit : « On fait une demande de passeport ordinaire, puisque pour le coup, tout ressortissant ivoirien y a droit ».

« Il a même demandé un laissez-passer de manière à pouvoir rentrer le plus rapidement possible en Côte d’Ivoire », a-t-elle ajouté confirmant ainsi, la volonté de l’ancien chef d’Etat de retourner en Côte d’Ivoire à quelques mois de la présidentielle prévue pour le 31 octobre 2020. Pour rappel, Laurent Gbagbo reste condamné à 20 ans de prison en Côte d’Ivoire dans l’affaire dite du « braquage de la BCEAO », la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest.

Leave a comment